Magali Bibert, coach professionnelle

Développement personnel et professionnel et coaching de couple

La liste de mes envies

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de cette "liste de mes envies" que l’on établit et sur laquelle on barre au fur et à mesure ce que l’on accomplit : liste de rêves, liste d’envies, liste de vie ou lifelist pour ceux qui aiment les anglicismes, c'est la même chose : établir la liste de ce qui nous rêver et vibrer. Vous connaissez ? Vous l’avez déjà faite ? Non ? Alors voici comment procéder.

Posez votre titre : "la liste de mes envies, de mes rêves, de mes objectifs"

[Installez-vous et notez]

Pour commencer, prenez votre moyen d’écriture préféré (feuille et stylo, ordinateur, smartphone, ce qui compte c’est que vous preniez plaisir à écrire), et installez-vous confortablement – et surtout le plus important : prévenez votre entourage que vous n’êtes là pour personne pendant un petit moment.

Ensuite, notez, sans filtre, sans aucune censure, tout ce que vous souhaitez accomplir dans votre vie, toutes les choses que vous avez envie de faire, toutes les expériences que vous voulez connaître et ce que vous avez envie de voir. Notez tout, tout ce qui vous vient, toutes vos idées, de tout genre, de tout type, sans vous limiter, sans vous demander si vous pourrez le faire, et encore moins comment. Notez tout.

[Exemple : la liste de mes envies]

Pour vous donner un exemple, ma liste pourrait être (à ce jour, donc je ne note pas ce que j’ai fait et que j’aurais noté il y a quelques années – cette liste serait très intéressante à faire aussi, mais ce n’est pas l’objet ici 😉 ) : chanter dans un gospel, faire un voyage humanitaire en Afrique ou au Népal, visiter le Sénégal, le Mali, la Tanzanie, le Kenya, et plein d’autres pays d’Afrique, vivre quelques semaines dans un village africain, aller au Népal, faire une randonnée dans le Ladak, aller en Islande, en Finlande, en Laponie à Noël, au Groenland et en Alaska, dormir dans un hôtel de glace, manger dans un restaurant 3*, donner le biberon à un lionceau (j’accepte les tigrons 😉 ), avoir un échange avec un chimpanzé sur la durée pour qu’une vraie communication s’installe, aller en Inde, descendre le Nil et voir l’Egypte, devenir visiteuse de prison, organiser des ateliers positifs en prison, nager avec les dauphins, gravir le Kilimandjaro, écrire un livre, savoir faire un gâteau en pâte à sucre les yeux fermés ou presque, faire une conférence TedX…

[Les questions à vous poser]

Pour établir la vôtre, une fois vos premières idées venues spontanément, posez-vous les questions suivantes : qu’est-ce qui est important pour moi ? et qu’est-ce qui me rend heureux/heureuse ? Vous pouvez aussi vous demander : à la fin de ma vie, qu’est-ce que je serai content/contente d’avoir accompli ? Ou même, qu’est-ce que je regretterai de ne pas avoir fait ? Pensez à explorer tous vos domaines de vie : professionnel, personnel, couple, famille, amis et activités sociales. Et je le redis : notez tout, que cela vous paraisse réalisable ou non.

Bravo ! Votre liste d'envies est devenue officielle

Vos rêves étant notés (ou vos envies, vos objectifs de vie,…), ils deviennent officiels ! Non seulement vous les avez portés à votre conscience, mais le fait de les avoir écrits leur confère un côté réel.

Laissez votre liste dans un coin en lieu sûr, puis revenez-y de temps en temps dans les jours qui viennent, des envies enfouies pourraient bien ressurgir.

On classe ses rêves et on complète sa liste

Votre liste vous plaît ? Vous pouvez donc procéder à un classement (non obligatoire ! que celles et ceux qui préfèrent les listes sans chapitres, l’artistique, le spontané, laissent leur liste telle quelle – la seule chose qui compte est qu’elle vous plaise).

Pour ceux qui aiment les classements, classez vos rêves comme il vous plaira : du plus simple au plus compliqué, ou par catégorie (à faire/à voir/à apprendre, etc…). Et très important : pour chaque catégorie, laissez de la place, pour y noter les nouvelles qui ne manqueront pas d’apparaître.

"La liste de mes rêves", ça marche ?

Même si un exemple n’est pas une preuve (ah ah), John Goddard, aventurier américain, né en 1924, a établi sa liste à l’âge de 15 ans : elle comportait 127 items, et à sa mort, il en avait réalisé pas moins de 111 : pas mal, non ? De descendre le Colorado à taper 50 mots à la minute (celui-ci ne devait pas être présent en 1924), en passant par construire son télescope et lire la bible en entier, il est certain qu’il ne savait pas, à 15 ans, en 1939, comment il ferait pour les réaliser – et il en a réalisé 111. Inspirant, non ?

Et maintenant, on en planifie un ?

[Déjà, ne pas la ranger !]

Et maintenant ? Ce serait dommage d’en rester là.

Vous pouvez déjà, si vous en avez envie, mettre votre liste à un endroit où vous la verrez régulièrement – avec nos bijoux technologiques, nous avons plein de possibilités ! Un rappel qui nous demande toutes les semaines ou tous les mois où nous en sommes, ou dans 6 mois, un rappel sur un rêve en particulier (pour moi ce serait : « alors ce Kilimandjaro, on y va quand ? »), etc… Choisissez ce qui vous convient pour ne pas oublier, sans vous lasser.

[Ensuite : on choisit et on planifie]

Et le mieux serait quand même de planifier d’en réaliser un, non ?

Vous pourriez commencer par le plus simple, et mettre en place un petit plan d’actions : de quoi vous mettre le pied l’étrier, ancrer cette liste dans votre esprit et votre mémoire (puisque la réalisation de l’un de vos rêves s’y trouvera). Sans oublier, bien sûr, de dater ce que vous avez à faire, et de le noter dans votre agenda, faute de quoi la réalisation de votre rêve risque de partir aux oubliettes…

A titre d’exemple, pour moi, je pourrai viser de chanter dans un gospel, au moins une fois : allez c’est noté, je fais des recherches le week-end prochain pour voir ce qu’il est possible de faire pas trop loin de chez moi.

Pour les autres, il faudra pour certains rêves vaincre nos peurs, sortir de notre fameuse zone de confort, accepter de perdre et de se perdre, d’échouer et de recommencer, mais comme le disait si bien Mark (Twain bien sûr) : « Dans 20 ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez. »

A vous de jouer !

Donc on récapitule : on dresse spontanément la liste de ses rêves et de ses envies, on complète en se demandant ce qui est important pour nous, et ce qui nous rend heureux/heureuse, et même encore plus heureux/heureuse, on classe si on aime les listes classées, on choisit un moyen pour que la liste revienne à notre bon souvenir régulièrement, on choisit un rêve réalisable facilement, on le planifie ! Et une fois celui-ci réalisé, on s’attèle au suivant… et petit à petit, vous aurez vécu vos rêves !

Besoin d’aide ? Vous avez mes coordonnées !

Vous aimerez aussi...

Avez-vous envie de découvrir les 4 piliers essentiels pour s'accepter soi-même et augmenter son estime de soi ?

Indiquez votre courriel ici pour recevoir le guide 📙

happy holidays

we want to hear from you